Section de Gréasque
Section de Gréasque

Si t’arrêtes de mentir, Nico, j’approuve

Bien sûr que Clotilde Reiss a été « libérée » à l’issue d’un deal qui impliquait plusieurs conditions dont la libération et l’expulsion de l’un des assassins de Shapour Bakhtiar.  Le Chef de l’Etat en ayant fait une affaire personnelle (il fait d’ailleurs une affaire « personnelle » de tout), l’Iran avait toutes les cartes en main.

L’échange ne me choque cependant pas dans la mesure où le criminel « politique » Ali Vakili Rad a effectivement purgé une grande partie de sa peine (25 ans de prison). Simplement pourquoi n’en pas faire l’aveu. Pourquoi mentir, une fois encore, une fois de plus.
Mêmes remarques préalables à propos des premières pistes concernant la réforme des retraites. J’ai dit ici que, hostile à une augmentation, au-delà de 41, du nombre d’annuités donnant lieu à une pension à taux plein, j’étais en revanche favorable à un relèvement de l’âge de la retraite. A condition de tenir compte à la fois de la pénibilité du travail, et de la situation particulière de ceux qui ont commencé à travailler avant l’âge de 20 ans. Je ne suis pas hostile en outre à une évolution vers une retraite par points et à la carte.

(suite…)

L’abécédaire des promesses non tenues de Nicolas Sarkozy (2007-2010)

Sarkozy président a donc soufflé sa troisième bougie à l’Elysée. Depuis son élection, jamais cet anniversaire n’a véritablement été fêté comme il se doit. Coincé par un mauvais bilan, le Monarque a préféré masquer l’évènement dès la première année. Toutes les élections intermédiaires ont été perdues (municipales en 2008, européennes en 2009, régionales en 2010). Une lente descente aux enfers qui pousse au questionnement jusque dans les rangs même du camp présidentiel. Bon anniversaire…

Voici donc une mise à jour de l’abécédaire des promesses non tenues, réalisé une première fois en décembre 2008, une forme de réponse incomplète et subjective au court feuillet d’auto-justification publiée par les communicants de l’Elysée sur les trois années d’action écoulées. Les citations de Nicolas Sarkozy émanent de son propre abécédaire des promesses à tenir que vous pouvez retrouver, au cas où l’UMP se décide à le retirer sur le site Intox2007

(suite…)

Le gouvernement belge d’Yves Leterme démissionne

Un conseil des ministres a acté, jeudi 22 avril à mi-journée à Bruxelles, la démission du gouvernement de coalition dirigé par Yves Leterme. Le premier ministre chrétien-démocrate flamand est parti, peu avant 14 heures, pour le palais de Laeken, où il devait rencontrer le chef de l’Etat, le roi Albert II. Ce dernier va prendre un délai de réflexion avant toute initiative.

La perspective de nouvelles élections se profile. Le scrutin pourrait avoir lieu au mois de juin, peut avant que la Belgique prenne, le 1er juillet, la présidence tournante de l’Union européenne. Autre hypothèse : le roi ferait traîner les choses afin de permettre au gouvernement de trouver en quelques jours un accord sur le dossier institutionnel qui l’a fait chuter.      (suite…)

Ce volcan islandais qui met la mondialisation en déroute et préfigure un avenir sans avion ni pétrole

La paralysie du trafic aérien sur une partie de l’Europe et de la planète pour cause de nuage de cendres islandais, nous offre une merveilleuse occasion d’imaginer ce qui nous attend, d’imaginer l’avenir sur le point d’être fracassé de la< mondialisation qui veut tout transporter d’un bout à l’autre de la planète. Quand il n’y aura pratiquement plus de pétrole ou quand il sera devenu si cher qu’il ne représentera plus qu’un luxe réservé à quelques hommes d’affaires et aux chefs d’Etat et de gouvernement.

Il suffit de réfléchir quelques instants pour mesurer, grâce à un volcan, les folies du transport aérien. Et je ne parle pas des quelques imbéciles déclarant il y a quelques jours devant une caméra de télévision qu’ils étaient heureux d’avoir pu voler de Nantes à Paris. En avion ! Pour 400 kilomètres qui peuvent se parcourir en TGV ! (suite…)

Rachida Dati, le JDD, les blogs et le complot anti-sarkozyste

Rituellement, l’Elysée soupçonne, ou fait semblant de soupçonner, l’existence de complot contre la personne du président français. L’affaire Clearstream qui opposait Dominique de Villepin à Nicolas Sarkozy entre 2004 et 2007 s’est terminée dans les prétoires. Celle des rumeurs conjugales est la dernière en date. Elle promet d’être fameuse.
(suite…)

L’Affaire Coca-Cola

« Une fois que vous aurez vu ce documentaire, votre Coke n’aura plus jamais le même goût. »
Ainsi débute le synopsis du récent documentaire L’affaire Coca-Cola réalisé par German Gutierrez et Carmen Garcia, deux montréalais engagés et mettant en scène le directeur de l’organisation Stop Killer-Coke, Ray Rogers .

Si vous pensez que l’époque des Western est terminée, détrompez-vous. Le Far West contemporain se situe en Colombie, où la filiale de Coca-Cola mène une lutte acharnée contre le syndicalisme pour faire régner les lois du marché. L’empire de la boisson gazeuse est soupçonné d’être impliqué dans l’enlèvement, la torture et le meurtre de huit chefs syndicaux. L’opération est simple. Pendant les négociations pour de nouvelles conditions de travail, des militants de partis extrémistes financés par différentes entreprises, y compris Coke, intimident les employés et les organisations syndicales pour interrompre les pourparlers. Coca-Cola est ainsi accusée de s’être servie de groupes paramilitaires pour arriver à ses fins.Ces évènements font partie d’un phénomène plus vaste en Colombie. En effet, il est dangereux de défendre les droits des travailleurs dans ce pays. Depuis 2002, pas moins de 470 syndicalistes ont été assassinés. Ces meurtres mettent en péril l’existence même des syndicats dans ce territoire d’Amérique du Sud. Que je sois bien clair, ce n’est pas le siège social de la compagnie Coke à Atlanta qui commande ces meurtres et ces enlèvements. Mais c’est de la responsabilité de celle-ci de s’assurer que cela ne se produise pas dans les filiales que la compagnie contrôlent. Il suffirait pour Coca-Cola de retirer la licence en Colombie jusqu’à ce que de nouvelles mesures soient prises. (suite…)

La vague rose annoncée est au rendez-vous

Encore une fois, comme en 2004, l’Alsace se sera singularisée en restant à droite, donnant ainsi une petite touche bleue sur cette carte de France tout en rose qu’appelait de ses voeux Martine Aubry. Il n’y aura pas de grand chelem, puisque le centriste Philippe Richert conserve pour l’UMP le conseil régional de Strasbourg. Mais le PS conquiert la Corse (même si le précédent de 2004 doit inciter à la prudence, car tout se joue le jour même de l’élection du président de région). Le parti présidentiel se console avec la conquête de la Réunion – où la gauche était divisée – et peut-être celle de la Guyane.

(suite…)

Passé de Devedjian et Madelin : Peillon piégé par sa boule puante

Sur LCI, le député européen voulait illustrer les risques de fouiller dans le passé des politiques, mais risque un retour de bâton.

« Ça va coûter très cher à Peillon », menace Alain Madelin. Contacté par Rue89, l’ancien député-maire de Redon de aujourd’hui retiré de la vie politique, nie le passé judiciaire dont l’a encombré Vincent Peillon sur LCI. Lui, comme Patrick Devedjian, ont annoncé des poursuites contre l’eurodéputé.

« Tout est faux, c’est diffamatoire, ce sont des ragots ! », tempête-t-il lorsqu’on l’interroge sur l’article du Petit Varois exhumé par le socialiste sur le plateau. (suite…)

Ali Soumaré et Francis Delattre sont-ils des délinquants ?

Les campagnes électorales, c’est comme la campagne tout court. On se dit que c’est la nature, de la République dans le premier cas, que l’air y est sain et pur, mais une fois qu’on y est, on se rend compte que c’est fangeux et que ça pue.

Illustration nous en est fournie dans le Val d’Oise où un candidat de l’UMP, Francis Delattre, maire de Franconville, soulève que son adversaire PS Ali Soumaré serait un « délinquant multirécidiviste », invoquant à l’appui de cette affirmation plusieurs condamnations complaisamment relayées par le Figaro :
-En 1999, six mois de prison pour vol avec violences (j’ignore s’il y avait ou non du sursis, mais c’est probable).
-En 2007, 80h de travail d’intérêt général pour un autre vol avec violences et usage d’une carte de paiement contrefaite.
-En 2009, deux mois fermes pour rébellion semble-t-il, le Figaro n’étant pas clair sur ce point. -Enfin, le 16 février dernier, une ordonnance pénale l’a condamné pour conduite malgré annulation du permis. (suite…)

Retraites, idées fausses et vrais enjeux

Après avoir annoncé que tout serait réglé à la fin juillet, le président Nicolas Sarkozy a décidé que la loi sur les retraites serait prête « début septembre ». En attendant, on d’affoler les foules en présentant des besoins de financement gigantesques (100 milliards d’euros !) sortis de nulle part. Les commentateurs ironisent
sur le fait que cinq syndicats proposent une journée d’action le 23 mars qui inclut, outre les retraites, les questions du pouvoir d’achat et de l’emploi. Pourtant l’avenir des retraites dépend de ces deux variables
— plus que de l’allongement du temps de travail.  (suite…)